Sécurité : L’intelligence collective à l’épreuve

dossier sécurité  - intelligence collectiveL’accélération que connaissent les entreprises, en matière d’innovation, de nouveautés technologiques et de changement d’usages… bénéficie aussi à ceux qui veulent leur nuire. Entre sécurité numérique et sureté physique, espions, voleurs et agresseurs de toutes sortes ont vu l’étendu et la variété de leurs moyens changer en profondeur. Et s’il l’intelligence artificielle promet quelques facilités pour les défenseurs dans les entreprises, l’automatisation ne peut pas tout. Surtout pas alors que les directeurs sécurité eux-mêmes insistent plus que jamais auprès de leur Comex sur l’importance de l’humain et d’une culture de la responsabilité individuelle et collective pour améliorer la sécurité.

Collectif. Le mot, déjà utilisé au cœur des démarches d’innovation en tout genre, prend une dimension toute particulière quand on parle de sécurité. Quels leviers peuvent vraiment actionner les dirigeants d’entreprises pour être plus fort ensemble ? Co-innovation, co-recherche, culture sécurité collective, échange fluide d’informations, ou encore association de l’intelligence humaine et de l’intelligence artificielle : cette force et cette intelligence collective doivent se développer à tous les étages ; car c’est l’une des premières conditions de la confiance dans le numérique, pour notre société tout entière.

 

Ce dossier est réservé à nos abonnés, Connectez-vous !

 

Vous n’êtes pas encore abonné ? Intégrez la communauté Alliancy
Et accédez à l’intégralité des articles de la rédaction, et bien plus encore…Je découvre
 

Les articles du dossier