Cet article fait partie du dossier

Santé : Entrée dans une nouvelle ère
Découvrez le dossier

Les articles du dossier

Un écosystème autour de la santé émerge

Sanofi, Capgemini, Generali et Orange créent une société commune en France, en vue d’accélérer le développement de solutions concrètes en matière de santé et leurs mises à disposition sur le marché au bénéfice des patients.

Un écosystème autour de la santé émergeCette semaine, seront présentés l’organisation et le plan d’actions pour les mois à venir de la nouvelle société (nom, gouvernance et identité visuelle à venir) et de rappeler son ambition et son positionnement dans l’écosystème de la e-santé en France et en Europe. Les quatre partenaires fondateurs prévoient un investissement initial de 24 millions d’euros dans cette nouvelle entité.

A lire aussi : Karista dévoile le 1er mapping européen des fonds de santé digitale

Cette démarche a vocation à être opérationnelle en juin 2021 pour la plateforme numérique et, en fin d’année pour la plateforme physique. Le tout viendra s’articuler avec l’initiative « PariSanté Campus » annoncée par le Président de la République et contribuera à renforcer le positionnement international de la France en santé digitale.

La plateforme en ligne, centrée autour d’un institut, aura pour mission principale de fédérer des experts, des institutions, des écoles, des universités et des hôpitaux autour des enjeux des usages des données et des outils numériques dans le domaine de la santé. La plateforme sera également le point d’entrée des interactions entre les fondateurs, les partenaires et les startups pour lancer des hackathons, initier des compétitions, permettre le partage de données et d’expertises dans le respect et l’éthique des régulations.

Un lieu unique en Europe situé à Paris

La plateforme « physique » sera quant à elle, située au cœur de Paris et comprendra un laboratoire créatif, un Fab Lab, un Data Lab et un Living Lab dans lequel les patients et les professionnels de santé pourront développer, tester, ajuster et évaluer des solutions ainsi qu’un laboratoire éthique et économique.

L’innovation digitale et la donnée sont devenues essentielles en santé. La France et plus largement l’Europe possèdent les atouts nécessaires pour que les grandes entreprises capitalisent sur l’innovation et l’agilité des jeunes pousses, afin de co-développer des solutions digitales qui apportent de la valeur aux patients et à l’écosystème de santé. Le développement des solutions se concentrera sur des thèmes ciblés pour une ou deux années et pourra s’articuler autour d’une technologie, d’une pathologie, d’une population de patients ou être en lien avec un sujet de santé publique.

Ce nouvel écosystème réunira les 4 sociétés fondatrices et aura pour ambition de fédérer des grands groupes partenaires et des startups au niveau européen, autour d’une démarche d’open-innovation propice à l’éclosion de nouveaux modèles disruptifs.

La singularité de ce projet repose sur trois piliers :

  1. la mise en commun par les fondateurs de leurs technologies, leurs expertises et leurs données avec des startups sélectionnées, dans le respect des régulations et d’un cadre éthique et responsable, pour soutenir la mise en œuvre de solutions numériques qui amélioreront la qualité, la sécurité, l’accessibilité et la productivité des soins de santé;
  2. la pluridisciplinarité incarnée par les sociétés fondatrices, les sociétés partenaires et une centaine de startups françaises et européennes, acteurs de la santé, de la technologie et de l’assurance, mais également des hôpitaux publics et privés, des associations de patients, des régulateurs ainsi que des écoles et universités;
  3. le développement de solutions concrètes pour construire la santé de demain, de l’idée jusqu’à la mise à disposition aux patients et/ou professionnels de santé.

« Notre motivation d’assureur et d’assisteur dans cette alliance est de participer à un écosystème novateur et puissant qui contribue à modéliser la santé du futur et à trouver de nouvelles solutions technologiques et des services innovants pour les patients. Le métier de l’assurance travaille statistiquement à partir d’un volume important de données anonymisées et d’un historique de plusieurs décennies qui pourront être mis à la disposition des startups pour alimenter leurs recherches de solutions. En tant qu’acteur historique du marché de la santé, au plan national et international, Generali souhaite concourir activement à la création  et à l’animation de cet écosystème unique en France et en Europe, en co-construction avec d’autres entreprises internationales de référence dans leur secteur», a expliqué notamment Jean-Laurent Granier, PDG de Generali France et président du Groupe Europ Assistance.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

commodo ut dolor eget amet, sed Aliquam felis consequat. eleifend