Cet article fait partie du dossier

Guerre des talents : Le défi de l’inclusion
Découvrez le dossier

Les articles du dossier

Goshaba lève 3,5 millions d’euros pour doubler ses effectifs

Après un premier tour de table de 2 millions d’euros en 2019, l’entreprise, qui allie sciences cognitives et jeux vidéo pour l’évaluation de talents, réalise une nouvelle levée de fonds pour poursuivre le développement de sa plateforme en doublant ses effectifs et en étoffant les fonctionnalités liées à la mobilité interne et à la transformation digitale.

Fondateurs de la Startup Goshaba

Fondateurs de la Startup Goshaba

Convaincue que l’emploi est la première marche vers l’inclusion, la start-up Goshaba fondée en 2014 par Camille Morvan, Djamil Kemal et Minh Phan, offre une innovation de rupture pour réduire les discriminations à l’embauche et accroître la performance.

En privilégiant une mesure scientifique des soft skills comme l’empathie, l’adaptation, la capacité d’apprentissage, la ténacité ou encore le sens collaboratif, Goshaba rend possible une véritable égalité des chances des profils quel que soit l’âge, le genre ou l’origine ethnique. 

La startup accompagne ainsi une tendance de fond, amplifiée par la crise du Covid, qui est liée à la transformation digitale et aux besoins massifs de reconversion. 

En effet, les missions de Goshaba s’inscrivent dans un contexte marqué par le phénomène du “Big Quit”, ou « Grande Démission”, qui a démarré aux Etats-Unis et qui risque de toucher bientôt le marché européen et modifie déjà drastiquement les attentes des candidats. Avec le Covid et son impact sur les modes de vie et de travail, on observe qu’une part importante des salariés délaissent leur poste pour un autre ou quittent le marché du travail. Cette mutation rend nécessaire l’émergence de nouveaux outils en phase avec les besoins tant des employeurs que des salariés. 

«Avec cette seconde levée, Goshaba va continuer d’accompagner les organisations dans leur recherche des meilleurs talents. Mais au-delà du recrutement, l’expérience et les data acquises nous permettent aujourd’hui de répondre parfaitement à des enjeux de mobilité et de transformation digitale. Cette levée va également nous permettre de répondre à des organisations plus diverses que les très grands groupes, avec notamment un plus gros focus sur les ETI» déclare Djamil Kemal, CEO et co-fondateur de Goshaba. 

« Le recrutement, le reskilling et l’évaluation des soft skills sont évidemment cruciaux pour les entreprises. En plus des entreprises, notre mission est aussi d’aider chacun et chacune à prendre pleinement conscience de son potentiel. En aidant à la fois les organisations mais aussi les individus qui les composent, Goshaba rend le monde du travail plus diversifié, plus fluide, et plus juste.», affirme Camille Morvan, co-fondatrice et Chairman de Goshaba.

Cette levée de fonds permettra d’accélérer le rythme des recrutements de façon à accompagner la croissance de l’entreprise qui emploie essentiellement des profils de développeurs, commerciaux, customer success et chercheurs. Pour révéler les talents, jeux vidéo et sciences cognitives sont au cœur de la technologie Goshaba déjà multi-primée. Afin de remédier aux biais cognitifs inconscients qui entrent en jeu lors d’un recrutement ainsi qu’aux limites des CV et tests psychotechniques peu fiables et discriminants, la solution Goshaba repose sur la recherche en sciences cognitives et le jeu pour mesurer scientifiquement les compétences réelles des candidats. 

Cette solution, qui compte un nombre croissant de clients parmi lesquels Orange, Accenture, Crédit Agricole, LCL, McDonald’s ou encore la Ville de Paris, peut répondre à différents besoins :

  • Recrutements externe

  • Mobilité interne

  • Orientation professionnelle 

  • Évaluation des compétences

  • Identification de hauts potentiels

  • Graduate program

À travers un parcours ludique et fluide composé de plusieurs types d’évaluations, adapté en fonction d’un poste ou d’une famille de postes, la plateforme offre aux candidats et candidates, collaborateurs et collaboratrices une expérience positive et enrichissante accessible sur smartphone ou ordinateur. En utilisant le jeu, la plateforme permet de prédire finement différents types de comportements en situation de travail tout en collectant des données comportementales précises et objectives dans le respect de la réglementation relative à la protection des données personnelles.

La plateforme analyse ensuite les candidatures de manière objective, fiable et automatisée et donne aux évaluateurs la possibilité d’identifier rapidement les profils ayant le plus de chances de réussir. Pour ce faire, les évaluateurs ont accès aux résultats individuels, prédictifs et précis ainsi qu’au classement des candidats et candidates qui peut être visualisé sur une page unique en temps réel grâce à un système de score synthétique.


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *