La GEN propose désormais toutes les formations au numérique en France sur un portail unique

En 2022, la Grande Ecole du Numérique se réinvente en proposant d’aider toute personne souhaitant se former à un métier numérique à trouver la bonne formation et ce, qu’elle soit lycéenne, étudiante, salariée en reconversion ou en recherche d’emploi.

L’objectif est de propulser un maximum de personnes vers les métiers du numérique afin de soutenir le développement économique des entreprises toujours en manque de talents de la Tech. Sa nouvelle arme : un puissant moteur de recherche pour rendre l’offre de formation plus lisible.

Une nécessité : former massivement aux métiers du numérique

La Grande Ecole du Numérique se réinvente La GEN a pour objectif de pourvoir les entreprises en talents du numérique. Force est de constater que malgré les bons résultats – plus de 39 000 personnes éloignées de l’emploi formées par les formations labellisées à fin 2021 et plus de 72% de sorties positives chaque année – la pénurie de talents reste toujours d’actualité.

A lire aussi : [Dossier] Futur du travail : L’Humain et le « care », au cœur de la transformation numérique ?

Avec l’avènement du télétravail, le développement accru du e-commerce, du Big Data, du cloud et de l’IA, la transformation digitale de l’économie s’est accélérée. Les entreprises continuent de peiner à recruter les compétences numériques dont elles ont besoin, faute de profils formés. Il est donc indispensable de former massivement à ces métiers du numérique et donc d’attirer plus de personnes vers ce secteur, vecteur d’emplois, afin de permettre à chacun de trouver sa voie parmi la multiplicité de métiers qui existent.

Un moteur de recherche puissant pour rendre l’offre de formations numériques plus lisible

Le 9 mai, le site Web de la GEN a fait peau neuve : les internautes découvrent un véritable portail Internet qui leur propose, suivant leur profil, une expérience unique de navigation et de recherche d’informations. En effet, face au nombre croissant de métiers et de formations numériques proposés, il était important de proposer un outil centralisé, ergonomique et performant.

Grâce au nouveau moteur de recherche de la GEN, il est désormais possible d’accéder en quelques clics à un catalogue de plus de 15 000 formations* afin de trouver le parcours le plus adapté à ses besoins, suivant son niveau d’étude actuel ou celui du diplôme visé, autour de soi ou dans une région donnée, au sein d’une famille de métiers ou tout simplement en effectuant une recherche libre…

Ce moteur de recherche a vocation à être régulièrement enrichi et offrira en fin d’année des options de
« matching » plus élaborées pour proposer notamment à chacun le métier du numérique le plus proche de ses compétences.

Des outils pour mieux appréhender les métiers de la Tech et mieux s’orienter

Sur le portail de la GEN, les internautes trouveront également :

– 70 fiches métiers numériques, étayées de chiffres clés ;
– des observatoires des formations et des compétences numériques qui mettent en avant les « Top 15 » des métiers en tension dans chaque région ;
– des conseils, outils, articles de fond et d’actualité… pour mieux comprendre les enjeux du numérique en France.

En outre, la GEN propose toujours son réseau de centaines de formations inclusives, accessibles sans prérequis académiques et gratuites pour son public cible, et particulièrement les personnes éloignées de l’emploi : une partie de son nouveau portail Internet y reste dédié.

Pari réussi pour la GEN confirmant son rôle central dans l’écosystème de la formation au numérique en France

Pari réussi donc pour la GEN qui a mené à bien ce projet en quelques mois seulement, grâce à la réactivité de ses partenaires* (l’ONISEP ; le réseau des CARIF OREF et via les données du CPF fournies par la Caisse des Dépôts, qui en assure la gestion) et aux solutions d’intelligence artificielle déployées par trois EdTechs françaises.

Forte de ce premier succès, la GEN publiera d’ici l’été les premières mesures de son observatoire national de la formation et des compétences numériques.

En parallèle, la GEN souhaite développer son réseau d’entreprises engagées afin d’amplifier son impact. Si elle peut compter aujourd’hui sur le soutien des entreprises membres de sa gouvernance (Société Générale, Orange et la Caisse des Dépôts), la GEN souhaite agrandir son réseau d’entreprises qui souhaitent agir à ses côtés pour amplifier encore plus son impact et pour une transition digitale de l’économie française inclusive et durable.

*Les partenaires pour la mise en place du moteur de recherche

*Les données concernant les formations proviennent des fichiers des partenaires de la GEN : ONISEP, Réseau des Carif-Oref et Caisse des Dépôts.
Les informations recensées ont donc été renseignées directement par les organismes de formation ou les écoles sur les plateformes des partenaires. Le moteur de recherche offre une vue synthétique de ces informations (Il est possible d’accéder aux informations exhaustives via des liens directs vers les sites des partenaires).

Conception et mise en place du moteur de recherche des formations aux métiers du numérique pour la Grande Ecole du Numérique

La Grande École du Numérique (GEN) s’est appuyée sur trois startups de l’Edtech pour la conception et la mise en place du moteur de recherche de toutes les formations aux métiers du numérique partout en France. Ce projet est une prouesse technologique et s’est déroulé en un temps record de quatre mois. Il peut se schématiser ainsi :

Cartographie GEN

Récupération, enrichissement et indexation de l’offre de formations numériques

La première phase du projet a consisté à récupérer les données concernant les formations depuis différentes bases de données des partenaires de la GEN :

  • Les données concernant les formations initiales via l’ONISEP, accessibles en open data ;
  • Les données des formations éligibles au CPF depuis les bases de Mon Compte Formation ;
  • Les données concernant les formations continues fournies par le réseau CARIF-OREF.

L’ensemble de ces données est stocké dans des champs similaires grâce au langage de référence LHEO, mais les données sont renseignées dans différents formats. Elles ont donc été homogénéisées puis ensuite enrichies avec des informations complémentaires grâce à la technologie d’analyse sémantique automatisée basée sur l’intelligence artificielle de l’Edtech INOKUFU.

Un premier filtrage des données a été réalisé pour ne retenir que les formations correspondant aux métiers de la cartographie GEN (Cf. Annexe 2).

L’Edtech MindMatcher est ensuite intervenu pour assurer un traitement plus fin des informations et permettre ainsi au moteur de recherche de s’appuyer à la fois sur les métiers du numérique de la cartographie de la GEN mais également sur des critères de recherche full texte en utilisant notamment les « formacodes ».

Moteur de recherche et API

La technologie mise en place pour permettre des recherches plus complexes (par exemple recherches à la fois indexées par métiers du numérique et par mots-clés) est celle d’Appsearch. Cette solution fournit des API (Application Program Interface) qui sont utilisées pour le déploiement du portail Internet de la GEN, dont le design a été revu pour rendre la recherche la plus ergonomique possible pour les internautes.

Cartographie metiers numerique


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.