Humando : 3 conseils pour des recrutements inclusifs

Le réseau Humando incarne les efforts d’Adecco en matière d’inclusion. A l’échelle du groupe, c’est encore une petite pousse, mais en hyper-croissance : elle vient de passer de 50 à 200 collaborateurs en l’espace de trois ans.

3 conseils pour des recrutements inclusifs

L’agence de La Défense, dédiée aux métiers du tertiaire, du numérique et des services, vient de remporter le Grand prix AFL Diversity – Mixity.

Sa directrice, Juliette Naji-Dumas, nous livre trois conseils à destination des entreprises qui souhaitent progresser sur le sujet.

1. C’est maintenant

« S’intéresser à l’inclusion et à la diversité par conviction personnelle, c’est génial. Mais que l’on soit ou pas réceptif à ces enjeux sociétaux, bientôt la question ne se posera plus… Notre société EST déjà diverse. La réglementation, pour le moment incitative, qui se contente d’engagements déclaratifs, va se durcir. Le Plan national pour des achats durables (PNAD) du gouvernement, demande à ce que 30% des contrats de commande publique en 2025 imposent une considération sociale…

2. Commencez « petit »

« Chez Humando, nous avons deux types de publics à convaincre. Il s’agit d’une part de sensibiliser les prescripteurs (missions locales, Pôle Emploi, associations) et d’autre part de montrer aux entreprises quel est l’intérêt de passer par des salariés en insertion.

Côté entreprises, dans la Tech en particulier, j’observe une prise de conscience dans les start-up, même si l’on est encore loin du compte. Dans les ESN, le mouvement est plus lent, cependant elles commencent à se voir imposer certains impératifs par leurs clients (clauses RSE).

A lire aussi : Numeum lance sa commission Inclusion

dossier inclusion guerre des talents

Les personnes avec qui j’échange ne savent pas bien comment faire. Souvent, l’entreprise nomme un.e chargé.e de mission Diversité, pensant bien faire, mais le résultat c’est que l’on crée un nouveau silo.

Je crois qu’il faut voir le sujet comme pour toute innovation, avec une courbe d’adoption qui est naturelle : on aura forcément des early adopters, une grande masse au centre et des personnes qui resteront toujours contre. 

Et puis il y a certains métiers plus simples que d’autres pour commencer : n’attaquez pas directement en recrutant des Développeurs et des VP !

3. Formez-vous

« L’inclusion, ça ne s’apprend pas tout seul. Les formations, sensibilisations, learning experiences, etc. sont indispensables. Moi-même j’ai suivi des formations : « La fresque de la diversité » et « Manager des travailleurs handicapés ».

Il faut partager ses expériences, aussi. Car souvent, quand un recrutement ne se passe pas bien, ce n’est pas dû à un manque de bonne volonté, mais à une absence de références communes. Par exemple, les équipes peuvent ne pas comprendre pourquoi le nouvel arrivant refuse de venir déjeuner avec eux. Ils pensent que l’intégration se passe mal, et n’imaginent pas que la vraie raison, toute simple, c’est que la carte ticket-restaurant n’est pas encore arrivée et qu’à La Défense, un déjeuner c’est 15 euros minimum. »

Consulter le bilan 2021 de Humando


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.