Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Identifiez-vous pour lire l’intégralité des articles premium et accéder à l’ensemble de nos ressources.
Pour recevoir les dossiers thématiques par mail, inscrivez-vous !
Je m'identifie

Pour accompagner les entreprises qui veulent garder le cap du numérique, nous vous présentons le numérique en pratique. Des pratiques inspirantes, des cas concrets et des actualités élaborés avec nos partenaires pour vous aiguiller dans vos choix et vos projets de transformation. Inspirez-vous !                                                              

🐤 Suivez-nous avec le hashtag #NUMEP                                                                -  Devenir partenaire ?

Thèmes
Secteurs d'activité
Carnet :
Mot-clef :
Thème(s) :
Secteur(s) :
Entreprise(s) :

Ronan Le Roux (Idex) : « Grâce à l’IoT, les techniciens passent experts en énergie »

La société Idex, spécialiste de la gestion de bâtiments publics et privés, utilise les objets connectés pour digitaliser son activité et faire monter en compétences ses techniciens. Interview avec Ronan Le Roux, directeur Outils et Performance.

>> Cet article est extrait du hors-série « Le Numérique en Pratique », l’IoT téléchargez-le !

Ronan Le Roux, directeur Outils et Performance, Idex

Quelles sont les missions de votre entreprise ?

Ronan Le Roux. Idex a pour mission première de garantir le confort des occupants d’un bâtiment, tout en agissant pour que les installations confiées consomment le moins d’énergie possible. Nos équipes exploitent 50 000 sites en France, dont 11 600 pour lesquels nous pilotons la performance énergétique. Considérant l’évolution des usages et des marchés de l‘énergie, et les opportunités offertes par les nouvelles technologies, nous mettons en oeuvre d’importants projets pour moderniser l’entreprise selon deux axes stratégiques : la décentralisation et la digitalisation.

 

Qu’est-ce qui vous pousse à adopter des solutions sur l’Internet des objets (IoT) ?

Ronan Le Roux. L’IoT fait partie des moyens pour assurer la digitalisation de notre métier. Nous avons commencé à travailler sur ce sujet, il y a trois ans, à travers la construction d’objets car les solutions existantes sur le marché à ce moment-là ne nous convenaient pas. Avec la démocratisation de cette technologie, grâce à la baisse des prix, et l’émergence de nombreux acteurs, nous avons arrêté notre production et nous achetons maintenant des capteurs du commerce fonctionnant principalement sur le réseau Sigfox pour mesurer la température et les consommations d’énergie. Nous avons actuellement 10 000 objets connectés, un usage qui s’accélère et qui transforme fortement notre métier.

LNEP_carre-telechgt-CONNECTIVITE

De quelle manière évolue votre métier ?

Ronan Le Roux. L’arrivée de l’IoT rend possible un suivi quasi en temps réel des consommations, et non plus un simple relevé mensuel. Par ailleurs, les objets connectés nous avertissent immédiatement en cas de dérive de consommation ou de panne, garantissant une meilleure réactivité. Ainsi, cette maintenance connectée permet un gain économique sur les consommations et une meilleure satisfaction des clients. Le quotidien des techniciens gagne également en intérêt, car grâce à la visualisation en mobilité, ces derniers peuvent consulter un historique et mieux se rendre compte de la pertinence de leurs réglages. L’IoT leur évite d’effectuer des tâches sans valeur ajoutée et transforme leur métier, nos techniciens deviennent des experts-conseils en énergie.

Comment avez-vous industrialisé ce nouvel usage ?

Ronan Le Roux. Nous posons environ 5 000 capteurs par an. Multiplier le nombre d’objets connectés décuple la donnée en notre possession ; il est donc nécessaire de se doter d’une plate-forme pour la traiter. Nous avons cherché un partenaire et nous nous sommes tournés, il y a un an et demi, vers Energisme pour la modernité de leur technologie logicielle. Leur solution nous permet de croiser les informations qui nous parviennent de diverses sources – l’IoT, les automates et les techniciens. Nous avons également développé et déployé une application mobile auprès de nos 3 000 intervenants en France. La plate-forme, qui héberge
et assure la sécurité des données, offrira par ailleurs l’opportunité de travailler sur l’introduction de l’intelligence artificielle dans le traitement de la donnée, un enjeu à venir pour notre entreprise.

Avez-vous des projets spécifiques intégrant l’intelligence artificielle ?

Ronan Le Roux (Idex) :  « Grâce à l’IoT, les techniciens passent experts en énergie »

Idex a déployé 10 000 objets connectés sur les sites dont elle pilote la performance énergétique.

Ronan Le Roux. Nous voulons travailler sur les comportements des occupants pour déterminer leurs habitudes, les modéliser et anticiper les réglages d’installation, mais aussi mener un travail de pédagogie pour un juste usage des énergies. Par exemple, si l’on sait identifier qu’un habitant rentre à 18 heures, on peut paramétrer un algorithme pour qu’il enclenche le chauffage peu de temps avant. Pour atteindre nos objectifs de maîtrise énergétique, il nous est indispensable de pouvoir faire ce type de prédictions. Par ailleurs, ces thématiques mettent en évidence la problématique du respect de la vie privée : nous devons concilier l’attente forte des clients pour plus de partage d’informations et la nécessité absolue de garantir la sécurité des données.

Quel enjeu représente l’IoT selon vous ?

Ronan Le Roux. Le challenge énergétique se pose pour tous nos clients (collectivités, tertiaire, habitat…). On parle de plus en plus d’écoquartiers, de smart grids et de villes intelligentes, de bâtiments connectés… Mais pour concrétiser ces projets, il faut de la donnée, et donc des capteurs. L’IoT est la brique qui sert à cela. En complément de cet aspect technique, l’IoT nous aide à envisager la création de services complémentaires pour l’utilisateur final, ce qui peut nous ouvrir de nouveaux business models. L’aventure ne fait que commencer !