OVHcloud, sacré “acteur majeur”, reçoit 200 millions d’euros de la BEI 

 

L’entreprise française spécialisée dans le cloud reçoit deux bonnes nouvelles coup sur coup. D’abord en étant nommé “acteur majeur” du cloud par l’étude IDC MarketScape ce lundi 28 novembre. Ensuite en ayant obtenu un prêt de 200 millions d’euros de la Banque Européenne d’Investissement avec pour objectif l’implantation de 10 datacenters sur le continent. 

OVH Cloud

Jusqu’alors nommé “participant” dans le monde du Cloud, OVHcloud a ainsi obtenu le statut “d’acteur majeur” après avoir été évaluée par l’IDC MarketScape. “OVHcloud a une tarification attractive et transparente, indique le rapport d’IDC MarketScape. Elle offre également une contiguïté de services précieuse, car elle propose également des serveurs privés dédiés, un hébergement Web et des clouds privés hébergés. Cela contribue à en faire un guichet unique pour les entreprises encore au début de leur parcours vers le cloud public. Elles peuvent ainsi commencer la transition avec OVHcloud en utilisant des modèles de déploiement plus anciens”.  

À lire aussi : Environnement, souveraineté opérationnelle, quantique… Michel Paulin revient sur les ambitions d’OVHcloud 

« En tant que seul fournisseur de cloud basé en Europe représenté dans le monde du cloud public, OVHcloud est idéalement positionné pour répondre aux besoins des clients de cette région et au-delà, a déclaré Dave McCarthy, vice-président de la recherche, services d’infrastructure cloud et edge chez IDC. Les investissements de l’entreprise dans les domaines de la souveraineté numérique et de la durabilité sont bien alignés sur les exigences des organisations mondiales. » 

200 millions d’euros pour 10 datacenters européens 

Mais les bonnes nouvelles pour le champion européen du Cloud ne s’arrêtent pas là. L’entreprise française souhaite ouvrir près de 10 nouveaux datacenters sur le contient européen d’ici 2024 et peut dorénavant compter sur l’aide en la matière de la Banque Européenne d’Investissement (BEI). Avec un prêt de 200 millions d’euros, l’institution européenne prend un ainsi une décision forte dans une optique de souveraineté vis-à-vis des mastodontes américains du marché.  

“Le cloud est la pierre angulaire de la digitalisation de tous les aspects de notre vie économique et sociale, a indiqué Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI. En contribuant au financement des acteurs les plus innovants en Europe, la BEI s’inscrit pleinement dans Priorités politiques européennes : accroître notre compétitivité et favoriser notre souveraineté technologique. Ce prêt de 200 millions d’euros au leader européen du secteur est une démonstration significative de l’engagement de l’Europe à mettre notre expertise numérique au service de notre autonomie stratégique. »  

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.