Cet article fait partie du dossier

De l’importance des écosystèmes pour … les directions des Finances et des Achats
DĂ©couvrez le dossier

Les articles du dossier

[🎥Plus Forts Ensemble] avec Karim Jouini, CEO d’Expensya

Alliancy consacre le 4ème volet de sa grande enquĂŞte sur les Ă©cosystèmes aux directions financières et des achats. L’occasion pour la rĂ©dactrice en chef Catherine Moal de s’entretenir avec un expert en la matière : Karim Jouini, CEO d’Expensya, qui dĂ©voile une levĂ©e de fonds de 20 millions de dollars et l’embauche d’une centaine de personnes. 

CrĂ©Ă©e en 2015 en France et en Tunisie, la start-up Expensya a dĂ©veloppĂ© une solution de gestion des dĂ©penses automatisĂ©e pour toutes les entreprises. L’outil permet ainsi aux organisations d’optimiser la gestion des notes de frais et des dĂ©penses quotidiennes dans le cadre professionnel, les frais de transport et achats gĂ©nĂ©raux ainsi que tous les achats non stratĂ©giques.

L’objectif Ă©tant de donner l’accès aux salariĂ©s Ă  l’argent de l’entreprise avec notamment des cartes bancaires qui leur permettent par exemple de payer leurs frais kilomĂ©triques ou de rĂ©aliser de petits achats « non stratĂ©giques ».

« On trouvait tout simplement que les outils de gestion des dĂ©penses Ă©taient archaĂŻques, prĂ©cise Karim Jouini. C’est en ce sens que nous nous sommes lancĂ©s dans la crĂ©ation de cet outil pour disrupter ce marchĂ© très mal Ă©quipĂ©, surtout en Europe. »

Pour dĂ©ployer sa solution, Expensya repose sur la logique d’écosystème en crĂ©ant un vĂ©ritable hub en interne. Un hub est donc prĂ©vu chez le client pour connecter toutes les personnes concernĂ©es et simplifier les process liĂ©es aux dĂ©penses de l’entreprise. L’intĂ©rĂŞt est de faire le lien entre toutes les Ă©quipes, des directions financières et des Achats jusqu’aux directions des Ressources humaines.

La crise aura également permis à Expensya une croissance de 100% en 2020… L’occasion de passer à la vitesse supérieure en bouclant un deuxième tour de table à hauteur de 20 millions de dollars auprès de deux nouveaux fonds, MAIF Avenir et l’américain Silicon Badia (spécialisée dans les entreprises à cheval des deux côtés de la Méditerranée). Deux fonds qui permettront aux cofondateurs « de continuer à renforcer notre R&D et d’élargir le nombre de marchés où nous sommes acteurs ».

La sociĂ©tĂ© est prĂ©sente actuellement dans plus de 100 pays, dispose de bureaux dans 4 pays (France, Tunisie, Allemagne et Espagne), mais compte se dĂ©velopper sur d’autres marchĂ©s dans toute l’Europe de l’Ouest. Forte de 140 collaborateurs, Expensya envisage de recruter une centaine de profils (R&D et Ă©quipes commerciales) sur l’ensemble de ses implantations.


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

↑