WattPark ou comment réserver sa borne de recharge…

La société All in Factory fait partie des solutions vertes récompensées par Solar Impulse. Son objectif : rendre la mobilité électrique et la charge des véhicules communautaires, ouvertes à tous et simple d’utilisation avec sa solution WattPark.

WattPark-ou-comment-réserver-sa-borne-de-rechargeLa solution d’All in Factory ? La borne de recharge WattPark, d’une puissance allant de 3,7 à 7 kW AC, réservable bientôt à distance via un smartphone et monétisable pour les collectivités, les entreprises, les propriétaires de logement ou les particuliers qui l’installent…

La start-up, qui existe depuis trois ans, enregistre depuis cet été, des précommandes importantes de sa borne, d’abord pour les professionnels (plus de 20 000 en cours, dont la moitié à l’international). Du coup, la priorité du PDG, Marc Lesage, est désormais de lever de nouveaux fonds pour en industrialiser la production.

Basée à Saclas (Essonne), la société fait travailler une vingtaine de personnes. L’usine qu’elle projette de construire à Brétigny-sur-Orge (Essonne) pourrait permettre l’embauche de 60 à 100 collaborateurs supplémentaires. Au total, depuis sa création, 2 millions d’euros environ ont été investis en R&D, dont 1,4 million d’actifs pour mettre au point borne et logiciel.

Pour aller plus loin :[Dossier] LINKY, vers la transition énergétique

« Notre borne a été entièrement développée par nos équipes et les 1 000 premières unités ont été fabriquées par cinq sous-traitants en France. Nous entrons aujourd’hui dans une deuxième phase de capitalisation (4 millions d’euros) pour l’industrialisation et la commercialisation de notre offre, explique le dirigeant. En plus d’une étude que nous menons actuellement pour investir 10 millions d’euros (prêt), qui serviront à financer la création de l’usine francilienne. Dès l’an prochain, nous voulons pouvoir sortir 1 000 bornes par jour. Aujourd’hui, produite à 20 000 exemplaires uniquement, l’idée est d’industrialiser rapidement le process afin d’aboutir à un coût accessible de 500 euros HT par borne. »

Borne de recharge Wattpark

La borne de recharge WattPark se fixe contre un mur.

D’un branchement facile au réseau, la borne Wattpark (prise classique et prise de type 2) peut s’installer partout, notamment dans les collectivités souhaitant s’équiper d’une ou de plusieurs bornes de charge pour leurs propres besoins et pour une infrastructure publique ; dans les entreprises pour leur flotte de véhicules électriques (VE) et valoriser leur parking la nuit et chez les particuliers disposant d’un VE, mais qui souhaite également louer leur parking doté d’un point de charge. « Certains pays se sont également montrés très intéressés, explique Marc Lesage, du fait de l’application gratuite et de la possibilité d’installer des bornes à un prix abordable. »

WattPark permet de réaliser une charge lente (de 16 à 32 A)*, tout en permettant la monétisation des places de stationnement des propriétaires équipés de telles bornes. « Car, grâce à notre système breveté, vous pouvez réserver votre borne de charge à tout moment et vous assurer ainsi de sa disponibilité à votre arrivée. C’est la première borne collaborative, monétisable et réservable », poursuit-il.

Book and plug

Dans l’écosystème WattPark (appli, borne propriétaire, site hébergé dans le cloud), toutes les transactions passent par l’application.

Ces bornes numérisées peuvent en effet être installées par n’importe qui, car pas besoin d’agrément. « La borne n’est pas notre source de revenus, ajoute-t-il. Nous sommes le « Airbnb » de la borne en quelque sorte, car nous permettons la location du parking avec la charge aux prix et créneau horaire souhaités par le propriétaire. Nous ne vendons pas d’énergie ! ». Ainsi, plus le nombre de bornes accessibles sera important en France, plus la société se rémunérera, même si le système propose une utilisation gratuite aux propriétaires.

En parallèle, All in Factory s’intéresse déjà au marché nord-américain où elle compte aussi lever des fonds pour s’implanter dans les prochains mois. A terme, cette « wallbox » devrait être commercialisée via différents sites de vente en ligne, tel Amazon.

* pour un rayon d’action de 400 kilomètres (80 % des gens peuvent donc l’utiliser sans avoir besoin de le recharger ailleurs que chez eux). Une charge rapide est nécessaire si la distance parcourue excède 300 à 500 kilomètres.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nec Curabitur quis commodo vel, Lorem