Banques et Assurances – Le grand chamboulement

Internet et téléphonie mobile ont totalement bouleversé nos habitudes de consommation. Y compris dans la banque et l’assurance. On ne se rend plus dans son agence bancaire, et encore moins chez son assureur… Tout se fait majoritairement en ligne ou par téléphone et, surtout, il faut que ce soit vite fait et bien fait ! A l’image de ce que peut offrir la myriade de start-up disruptives que l’on voit grignoter peu à peu des parts de marché aux « super tankers » de ces secteurs. Certes, ces jeunes pousses ne sont pas encore de réelles concurrentes sur de nombreux sujets, mais elles ont l’avantage de l’agilité et du bon usage… De quoi bousculer largement l’organisation et la vision de l’innovation chez les géants.

Pour faire face à cette nouvelle donne, les banquiers  comme les assureurs doivent adopter une démarche « user centric » à travers une stratégie omnicanal alliant à la fois physique et digital… Ils doivent également travailler sur l’amélioration et la simplification de leurs processus internes via l’automatisation et l’IA notamment ; sur l’évolution de leur business model en revisitant les services associés à leurs produits et, enfin, sur la gouvernance de leur organisation autour de l’acculturation numérique des collaborateurs et de l’innovation.

 

Les articles du dossier