Cet article fait partie du dossier

LINKY, vers la transition énergétique
Découvrez le dossier

Les articles du dossier

La Région Île-de-France accélère dans la mobilité électrique

Mobilité électrique : la Région Île-de-France et les syndicats d’énergie franciliens se sont mobilisés pour installer et mettre à niveau les bornes de recharge électrique. La Région a réaffirmé l’objectif d’installer 12 000 bornes de recharge électrique en accès public d’ici 2023 (proposition n°16). Cet objectif correspond au triplement par rapport à l’état actuel.

Mobilité-électriqueEn moyenne, cela veut dire que dans 3 ans au moins 45 % des franciliens disposeront d’une borne de recharge à moins de 10 mn à pied de leur domicile ou de leur lieu de travail, contre 17% aujourd’hui. Sécurisées, géolocalisées et accessibles à tarif raisonnable, ces bornes facilitent l’utilisation du véhicule électrique, partout en Île-de-France. Les financements régionaux s’adressent en particulier aux communes et à leurs groupements franciliens, y compris les syndicats d’énergie. En tant que maîtres d’ouvrage, ces derniers apportent en effet une expertise et un appui importants à la réussite du plan régional. Le Sigeif a déjà obtenu une aide de la Région pour l’installation de 50 premiers points de charge sur quatre communes et des études stratégiques complémentaires, le SIPPEREC pour un premier déploiement de 80 points de charge, et le SIARCE a entamé l’élaboration d’un « schéma directeur » sur son territoire.

A lire également : Park’n Plug : le spécialiste des bornes de recharge pour parking

Mobilité-électrique2Un label qualité est par ailleurs attribué par la Région. Il est décerné aux bornes qui sont géolocalisées, supervisées et régulièrement maintenues. Il garantit une qualité de service optimale aux usagers. Le SDESM a déjà obtenu le label qualité régional pour 134 bornes, et d’autres acteurs suivront. La Région va enfin déployer une plateforme en ligne pour centraliser et mettre à disposition l’ensemble des données relatives à l’électromobilité en Île-de-France. À terme, elle fournira une information en temps réel sur la disponibilité des bornes, qui pourra être utilisée librement par les outils de guidage populaires utilisés par les particuliers et les professionnels. La première version de cette plateforme sera disponible fin 2020.

Pour aller plus loin : L’arrivée de Linky et son impact sur le résidentiel et petit tertiaire, ont changé notre approche 

Cette ambition est inscrite dans une charte intitulée « En route pour l’électromobilité en Île-de-France » associant l’État, la Région Île-de-France, ENEDIS, l’ADEME, l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique et Île-de-France Mobilités. Les signataires se sont engagés à coordonner leurs efforts afin de favoriser le développement de la mobilité électrique en Île-de-France. La Région s’est par ailleurs entourée de nombreux autres partenaires publics et privés de premier plan pour définir et mettre en œuvre sa stratégie : la Banque des territoires, l’institut Paris Région, Renault, Peugeot SA, VEDECOM, GIREVE, EDF, Total, Shell, l’AFIREV, la Fédération Nationale des Transports de Voyageurs, la Fédération Nationale du Transport Routier, Here, Google.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

tristique Aenean Donec ut Donec sem,