[Tribune] Améliorez l’expérience collaborateur pour valoriser les talents !

Gabriel Frasconi, Directeur Général France de Slack, explique comment améliorer l’expérience collaborateur pour attirer, valoriser et fidéliser les talents dans le contexte actuel de pénurie de compétences, en particulier sur les marchés du digital, de la tech et de l’IT.

Gabriel Frasconi Slack

Gabriel Frasconi a pris la direction de Slack en France

La guerre des talents est au cœur des préoccupations des entreprises, en particulier sur les marchés de la tech et de l’IT. Dans ce contexte, le fait de dénicher un bon profil, de réussir à le recruter et surtout de le garder constitue un véritable défi pour les entreprises. Le cas d’une carrière complète qui se déroulerait au sein d’une même entreprise est en effet plutôt rare, voire révolu.

A lire aussi : [Dossier] Guerre des talents : Le défi de l’inclusion

Quoique déstabilisante, c’est aussi une opportunité pour les entreprises de transformer leur business model en renforçant leur QG numérique, tout en misant sur l’expérience collaborateur. Alors comment attirer les talents et leur donner envie de rester, quand aujourd’hui, d’après la dernière étude du Future Forum, 58% des travailleurs du savoir Français prêts à changer d’emploi?

Un QG numérique pour renforcer l’expérience collaborateur

A l’heure où l’expérience collaborateur est un enjeu stratégique, Il est particulièrement important de soigner l’onboarding et l’offboarding. Le temps d’accueil est primordial, car il permet au nouveau collaborateur à la fois d’obtenir toutes les informations nécessaires à sa bonne intégration, mais aussi de pouvoir s’imprégner de la culture d’entreprise et de connaître son équipe. Cela est également particulièrement important pour les employés qui quittent l’entreprise, tout au long du processus de départ et de passation, car ils deviendront par la suite des « ambassadeurs » de l’entreprise. En ce sens, le QG numérique aide les nouveaux employés à accéder rapidement aux informations nécessaires à leur réussite et permet aux collaborateurs sortants de gérer la passation facilement.

A lire aussi : LinkedOut : le recrutement inclusif à l’épreuve de la réalité

En effet, dans le QG numérique d’entreprise – un espace centralisé qui simplifie le travail pour toutes les parties prenantes internes et externes de l’entreprise et permet à chacun de choisir où, quand et comment il souhaite travailler –  il est possible d’échanger de façon privilégiée avec les membres de son équipe, ou encore entre nouveaux collaborateurs dans le QG numérique. Dans ces canaux, les discussions, les partages de fichiers, les échanges d’informations y sont centralisés dans un seul et unique espace intuitif, sécurisé, permettant de prendre plus facilement ses marques dans l’entreprise.

De plus, le fait de pouvoir accéder instantanément à l’historique des discussions et/ou documents est aussi clé pour déconstruire les silos de communication et mieux rassembler les anciens et nouveaux collaborateurs d’une équipe autour de projets, de processus et d’objectifs communs.  Investir dans l’expérience employé par le biais du QG numérique aura des impacts positifs comme souder les équipes, favoriser les synergies, encourager l’innovation et l’émergence de nouvelles idées; leviers qui permettront à leur tour d’augmenter la productivité et la performance globale de l’entreprise.

Chez Aircall, fournisseur de solution de téléphonie logicielle, le canal #newbies, dédié aux nouveaux arrivants, facilite leur intégration. Ce canal est animé par les ressources humaines mais également par les autres équipes, qui transmettent des informations très concrètes sur les produits et les clients. L’ensemble des nouvelles recrues reçoivent très régulièrement des apports des différentes équipes, qui répondent à toutes les questions des employés. Ce partage d’information s’inscrit dans un programme d’accueil complet de formation, sur la culture et tous les outils de l’entreprise, qui s’étend sur deux mois. Il permet aux nouveaux arrivants d’échanger, d’obtenir de l’aide, mais aussi d’être formés aux valeurs et aux produits et services d’Aircall. Un accompagnement de proximité précieux qui transmet la culture de l’entreprise et notamment son attention particulière à la satisfaction client.

Attirer et fidéliser les talents en leur offrant un environnement de travail flexible et bienveillant

Podcast CIO Révolution saison 1 : Les DSI face à la Guerre des Talents

Dans ce contexte de recrutements sous haute tension, les entreprises n’ont d’autres choix que d’offrir une image attractive, en repensant l’environnement de travail qu’elles proposent. La première chose à considérer est la nécessité d’intégrer les notions de flexibilité et d’équilibre professionnel/personnel. C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé en France par OpinionWay pour Slack, qui montre que 31% des répondants et 43% des moins de 35 ans sont prêts à quitter leur emploi si leur entreprise leur imposait un retour complet au bureau une fois la crise sanitaire passée. Toujours selon cette source, 62% des salariés reconnaissent que la journée de travail classique de 9 à 5 n’est plus appropriée.

Pour répondre à ces attentes fortes, les organisations doivent être plus à l’écoute des besoins de leurs employés. A ce titre, les dernières conclusions du Future Forum, un centre de recherche sur le futur du travail, démontrent que la flexibilité en matière d’horaires joue plus sur le bien-être des salariés et sur leur fidélisation que la flexibilité en matière de lieu de travail. Plus de 9 salariés sur 10 déclarent vouloir bénéficier d’horaires de travail flexibles, tandis que 79% d’entre eux veulent bénéficier de flexibilité par rapport à leur lieu de travail. Par exemple, il accélère le travail en donnant accès à tous les membres d’une équipe des outils faciles à prendre en main pour collaborer de manière asynchrone. Dans ce sens, un QG numérique ne sert pas seulement de lieu central de travail et de collaboration, mais il fournit également des outils et des fonctionnalités qui aident les employés à adopter un nouveau niveau de flexibilité dans leur travail. Pour atteindre cet objectif, les QG numériques sont des moteurs essentiels pour unir les équipes au-delà des frontières et pour accomplir la mission de l’entreprise.

Un QG numérique pour promouvoir une communication transparente et bienveillante

Les dirigeants doivent adopter une culture d’alignement nourrie par une communication transparente et équitable pour tous les employés, qu’ils travaillent à distance ou au bureau. Leur capacité à capitaliser pleinement sur les outils collaboratifs joue un rôle majeur dans la réalisation de cet objectif. Globalement, près de trois salariés français sur quatre (73%) estiment que leur entreprise est sortie gagnante de la crise sanitaire, notamment grâce à leur capacité à innover et à s’adapter aux nouvelles réalités du travail, selon l’étude OpinionWay.

Pour faire en sorte que la bienveillance soit au cœur de leur QG numérique, les entreprises peuvent par exemple miser sur les emojis pour réhumaniser la communication. Lors d’échanges en face à face, l’expression du visage et l’intonation de la voix indiquent l’état d’esprit d’une personne, ce qui n’est pas forcément le cas à distance. Pour pallier ce manque, attacher un soin particulier aux statuts des collaborateurs et utiliser des émojis permet de développer une communication positive permettant de mieux exprimer ses émotions au travail. Créer des lieux de travail plus satisfaisants et plus ouverts, peut aussi passer par l’adoption de nouveaux formats de communication comme le partage d’enregistrements au format audio ou de courtes vidéos pour informer ses collaborateurs sur l’avancement d’un projet ou pour partager une bonne idée. Ils offrent l’avantage de recréer la spontanéité des discussions informelles ou réunions rapides au bureau ou à la machine à café, sans pour autant les interrompre à un moment inopportun.

Une nouvelle forme de management et de gouvernance doit émerger pour répondre aux nouvelles attentes des collaborateurs en termes de digitalisation du travail, de diversité, d’équité, d’inclusion, et de culture du “care”. Attirer et recruter les meilleurs talents demande d’être flexible et particulièrement attentif à l’expérience collaborateur. La meilleure prise en compte des attentes des employés dans le QG numérique d’entreprise favorise une communication efficace et une dynamique de collaboration positive. Aujourd’hui, les entreprises peuvent s’appuyer sur leur QG numérique pour réussir cette transition. L’enjeu clé sera de répondre aux attentes de sens et de flexibilité des salariés tout en tenant compte des besoins de rentabilité et d’efficacité de l’entreprise.


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.