Cet article fait partie du dossier

De l’importance des écosystèmes pour… les directions de l'innovation
Découvrez le dossier

Les articles du dossier

[Les enquêtes du COP] Expédition du Club Open Prospective : « Concevoir aujourd’hui le management de l’innovation de demain… »

Les expéditions du Club Open Prospective permettent à ses membres d’échanger sur les thèmes qui impactent le futur des entreprises, et plus largement notre société. En 2019, Alliancy avait rejoint ces explorateurs de la prospective dans leurs aventures, direction « le management de l’innovation de demain ». A l’occasion de la publication de notre dossier sur les écosystèmes d’innovation, nous remettons en avant leurs travaux car ils résument parfaitement l’importance de la gouvernance de l’innovation au sens large et permettent de se remémorer quelques fondamentaux issus de ces expéditions, qui se sont déroulées avant la crise sanitaire en cours.

Retrouvez les travaux de L’Expédition du Club Open Prospective « Concevoir aujourd’hui le management de l’innovation de demain… » à travers les prises de paroles et enquêtes menées par Alliancy disponibles aux liens suivants : 

Club open prospective

Rencontres du Club Open Prospective

 


[Edito] « Réflexion prospective sur les futurs possibles du management de l’innovation. » par Thierry Bardy

S’il devait y avoir un marqueur de ce début de siècle dans les économies dites avancées, ce serait sans conteste le mot Innovation.

On pourrait penser que le concept s’use à force de servir. Il n’en est rien, car il ne s’use pas… il se transforme !

L’idée que l’innovation constitue le principal moteur de la croissance est désormais répandue et admise par les entreprises, mais aussi des politiques.

  • L’innovation améliore la compétitivité des entreprises, elle lui permet de gravir les couches hautes de valeur, de maintenir des avantages concurrentiels durables sur des marchés évolutifs.
  • S’agissant des politiques économiques, les états ont rapidement compris que l’innovation était un facteur déterminant de croissance économique, mais aussi une réponse aux enjeux planétaires que peuvent être la santé ou l’environnement.

Malgré ces prises de conscience, les résultats de ces stratégies, qu’elles soient françaises ou européennes, ne sont pas satisfaisants. Les principales innovations sont issues des USA et de l’Asie. Et pas une seule entreprise européenne ne figure dans les GAFAM, NATU ou BATX.

Le management de l’innovation, qui s’attache à l’exécution et dont l’objet est de mettre en œuvre des dispositifs concrets de financement, d’incitation fiscale, d’idéation, et de créativité devient déterminant.
J’aime rappeler cette phrase d’Henry Ford : « Une vision sans exécution n’est qu’une hallucination ».

En matière d’innovation aussi, l’exécution et son management sont essentiels.

Comment pourrions-nous fonctionner…

Politiques publiques d’innovation

Avant d’entamer notre réflexion prospective sur le management de l’innovation en entreprises, nous nous attacherons à réaliser une analyse ou un benchmark des principales stratégies publiques d’innovation en Europe et dans le monde.
Si les « success stories » nationales ou territoriales sont connues (Californie, Israël, Corée, Chine…), les stratégies mises en place par ces pays sont intéressantes à connaître.
S’agissant de la France, l’analyse de composantes aussi diverses que les pôles de compétitivité, le CIR (crédit impôt recherche), le CICE (Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi) ou encore la BPI (Banque populaire d’investissement) donne-t-elle les résultats escomptés ? Et demain, quelles seront les structures les plus ad hoc pour innover avec succès ?
 

Management de l’innovation en entreprises


Les explications des échecs relatifs des stratégies d’innovation à l’échelle européenne sont bien connus (financement insuffisants, difficultés à passer à l’échelle, etc.).

L’Expédition investiguera plus particulièrement l’exécution des actions mises en place au sein des entreprises, pour ensuite envisager de nouveaux modes de management.
Nous serons amenés à réfléchir sur l’évolution des accélérateurs, incubateurs en tout genre de startup, de l’open innovation 2.0, de l’intrapreneuriat, du corporate capital risk, des « bacs à sable », de la place et de l’évolution des R&D…
Mais aussi, pourquoi pas, de la quasi-dictature des « techno-trends ». Phénomène qui impose à toute innovation de se prévaloir des tendances technologiques du moment que sont le Big Data, le Cloud, l’IoT, la Blockchain et maintenant l’IA.

Quelques idées sont ici proposées. Mais il appartiendra aux membres de l’Expédition de définir collégialement les axes de travail qu’ils souhaitent appréhender.

Le thème de cette expédition vous intéresse, elle est porteuse de valeur pour votre entreprise, alors venez nous rejoindre.

Thierry Bardy

 

Découvrir le Club Open Prospective et ses expéditions

club open prospectiveLa proposition du Club Open Prospective pour son Expédition 2019 était de mener une réflexion prospective inter-entreprises sur le management de l’innovation de demain.
Dessiner le management de l’innovation envisagé à l’horizon 2020 – 2022, celui de la post-transformation des entreprises.

– L’idée serait de se prêter à un exercice de design fiction, où nous pourrions nous nourrir des retours d’expériences des entreprises participantes.

– En anticipant les principales mutations de la transformation digitale, mais aussi des « best practice » des nouveaux acteurs de l’économie mondiale.

-Anticiper les actions, les stratégies, les politiques pour que le management de l’innovation de demain soit différent de celui d’aujourd’hui.

Je découvre : https://www.clubopenprospective.org/expeditions 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mattis Praesent commodo fringilla id ante. ipsum luctus