Dans les secteurs d’activité où les questions de stockage sont prépondérantes, de nombreuses entreprises ne parlent plus de leurs « données » sous cette appellation : elles lui préfèrent désormais les termes « contenus », « ressources » ou « informations ». […]