Cet article fait partie du dossier

Maîtriser le cloud : quel chemin privilégier?
Découvrez le dossier

Les articles du dossier

Le cloud hybride dans la santé va doubler d’ici deux ans

En s’appuyant sur le cloud hybride, le secteur de la santé veut non seulement répondre aux défis de la sécurité et de la conformité, mais également gagner en flexibilité et mieux gérer ses dépenses IT.

Le cloud hybride dans la santé va doubler d'ici deux ans

Nutanix, un des leaders du cloud computing pour les entreprises, présente les résultats d’une étude (Enterprise Cloud Index) sur les tendances d’adoption du cloud dans le secteur de la santé, qui se tourne de plus en plus vers le cloud hybride.

Ainsi, la part des charges de travail tournant sur des cloud hybrides devrait passer de 19 % aujourd’hui à 37 % d’ici à deux ans. Ce secteur se classe troisième en termes de nombre de déploiements de cloud hybride en cours, toutes industries confondues.

Plus de 28 % des personnes interrogées ont déclaré que la sécurité et la conformité étaient leur principal critère de décision pour choisir le lieu d’exécution de leurs charges de travail. Les pirates informatiques ciblant les dossiers médicaux contenant des données personnelles, telles que les informations sur les soins de santé des patients et leurs assurances, obligent notamment les hôpitaux et les fournisseurs à proposer des solutions technologiques capables de gérer les mouvements de données sensibles en limitant les risques.

A découvrir : Le carnet d’expériences “Cloud hybride

Plus de la moitié des personnes interrogées ont de même affiché que la mobilité des applications intercloud était « essentielle », ce qui démontre bien la nécessité d’une capacité de migration transparente des applications, des données associées, des services réseau et des politiques de sécurité, entre différents types de cloud.

Télécharger notre nouveau crnet d'expériences sur le Cloud Hybride en 2019Des compétences nécessaires au cloud hybride rares dans la santé

Ces innovations au niveau de l’infrastructure permettent aux hôpitaux de gérer différents types d’applications et de données, de tirer parti de l’automatisation et de créer de nouvelles lignes de services, telles que la télésanté ou la surveillance à distance, permettant ainsi un meilleur accompagnement des patients.

Alors que 88 % des personnes interrogées ont déclaré s’attendre à ce que le cloud hybride ait un impact positif sur leurs activités, les compétences en la matière sont rares dans les services informatiques. Les talents les maîtrisant se classaient au deuxième rang parmi des profils plus rares, derrière ceux spécialisés dans l’intelligence artificielle et le machine learning.

* Pour réaliser ce rapport, Nutanix a demandé au cabinet d’étude américain Vanson Bourne d’enquêter sur plus de 2 300 décideurs informatiques, dont 345 dans des entreprises de santé du monde entier. L’enquête comprenait des répondants de divers secteurs, tailles d’entreprises et régions géographiques des Amériques ; Europe, Moyen-Orient, Afrique (EMEA) ; et les régions Asie-Pacifique et Japon (APJ).

Rapport Nutanix Cloud Index

 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *