Cet article fait partie du dossier

Innovation : Enrichir son écosystème
Découvrez le dossier

Les articles du dossier

Olivier Flous (Thales) : « L’innovation sera de plus en plus portée par les plateformes logicielles »

Olivier Flous, vice-président Transformation Digitale et Digital Factory de Thales, est intervenu au dîner du Club des Partenaires du numérique le 13 février dernier, qu’Alliancy co-anime. Initiée mi-2017, la Digital Factory de Thales ne cesse depuis de monter en puissance, en vue également de mobiliser l’ensemble des collaborateurs du groupe.

Olivier Flous, vice-président Transformation Digitale et Digital Factory de Thales

Olivier Flous, vice-président Transformation Digitale et Digital Factory de Thales

Alliancy. Quelle est la mission du programme « Digital Factory » du groupe Thales que vous pilotez ?

Olivier Flous. La Digital Factory, aujourd’hui implantée à Paris, Montréal et Singapour [lire encadré], permet d’accélérer la transformation numérique du groupe et de ses clients à travers l’ensemble de ses entités, en appliquant toutes les recettes de l’open innovation et du travail collaboratif. Avec un budget de l’ordre de 50 millions par an, elle mobilise 250 spécialistes des technologies numériques, qui utilisent des méthodes agiles. Notre objectif avec cette structure est de développer des produits très innovants, avec l’aide de start-up notamment, pour le compte des différentes business lines de Thales et de proposer de nouveaux modes d’organisation afin d’innover et d’être capable de créer rapidement de la valeur pour l’utilisateur final.

Auriez-vous quelques exemples à citer ?

Olivier Flous. Parmi la quinzaine de produits déjà réalisés, on peut parler de Soarizon, le AirBnB du drone, qui facilite l’accès pour toute entreprise aux services de drones, tout en simplifiant les processus d’autorisations nécessaires pour le survol des zones visées [150 utilisateurs en bêta test]. Les délais pour les clients passent à quelques jours contre plusieurs semaines auparavant. Un autre exemple : PartEdge, un service en ligne qui permet de livrer aux clients du groupe des pièces de rechange aéronautiques en moins de 24 heures si les pièces sont en stock. Une fois opérationnels, notre défi reste ensuite de transférer ces services ou produits dans les entités d’origine pour mieux diffuser petit à petit notre concept d’innovation dans l’ensemble du groupe. Ce qui nécessite de faire coexister des modes d’organisations plus traditionnels avec des modes d’organisations plus agiles.

Visiteur ? Indiquez votre email ci-dessous.

 

Vous avez de la chance !
La rédaction vous offre cet article premium.
Pour lire en intégralité et accéder à tous les contenus, renseignez votre mail.Mon email