Cet article fait partie du dossier

Dossier : Utilities, le temps du renouveau
Découvrez le dossier

Les articles du dossier

Michel Lutz (Total) : « Tous les collaborateurs pourraient avoir accès à des outils IA intuitifs au quotidien »

Michel Lutz, Group Data Officer de Total, au sein des équipes de Gilles Cochevelou, le CDO, met en œuvre les transformations de fond, organisationnelles et culturelles, qui doivent permettre au champion industriel français de diffuser efficacement l’Intelligence artificielle auprès de tous ses métiers. Et en la matière, un simple chatbot peut se révéler d’une redoutable efficacité pour amener du sens et de l’adhésion auprès des collaborateurs.

Michel Lutz (Total) : « Dans quelques années, tous les collaborateurs pourraient avoir accès à des outils IA intuitifs au quotidien »

Michel Lutz, Group Data Officer de Total

Alliancy. Où en est un groupe comme Total sur ce vaste sujet qu’est l’industrialisation des usages IA ?

Michel Lutz. Les réflexions en cours chez Total autour de l’IA s’inscrivent au sein d’une compétence qui existe depuis longtemps. Le groupe développe de l’IA depuis les années 80, avec les méthodes d’alors, les systèmes experts dans le domaine des géosciences, de la reconnaissance d’images avec des réseaux de neurones classiques – mais sans deep-learning comme cela se fait aujourd’hui. De fait, nous avons donc déjà des cas d’usages bien identifiés et qui fonctionnent bien avec ces méthodes. Ces 5 dernières années, nous avons beaucoup expérimenté sur les nouvelles approches : deep learning pour l’analyse d’images de sous-sol, pour la prédiction de production… Il y a eu beaucoup de succès pour des démarches résolument axées « métier ».

Cet article est réservé à nos abonnés, Connectez-vous !

 

Vous n’êtes pas encore abonné ? Intégrez la communauté Alliancy
Et accédez à l’intégralité des articles de la rédaction, et bien plus encore…Je découvre