Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Industrie du futur : Michelin lance un nouveau laboratoire de R&D

L’Institut Pascal, le Lapsco et le Limos, 3 laboratoires de recherche universitaires de Clermont-Ferrand, s’associent au groupe Michelin pour créer FactoLab, un laboratoire public/privé dédié à l’industrie du futur.

Factolab

Factolab © Michelin

FactoLab, résultat du partenariat de 3 laboratoires clermontois et du groupe Michelin, se centre sur un programme de recherche et développement à moyen et long terme sur la coopération homme-machine et les nouvelles technologies numériques. L’objectif est de développer des robots collaboratifs et des dispositifs connectés qui auront pour mission d’éliminer une partie des tâches physiquement pénibles ou génératrices de stress. Ce programme s’inscrit dans la prolongation des premières expérimentations en cours sur les sites de Cholet en France et de Valladolid en Espagne, dont les résultats préliminaires se sont révélés positifs pour le groupe.

Un comité d’orientation, à la tête de Factolab, approuve le programme des travaux de recherche et supervise leur réalisation. Il est composé de six membres, trois représentants de la recherche académique et trois représentants du groupe Michelin. Michel Dhome, directeur de recherche au CNRS et directeur du LabEx IMobS3 (fédération de laboratoires publics clermontois), assure la direction opérationnelle de FactoLab en collaboration avec Colin-Yann Jacquin, responsable des partenariats de R&D chez Michelin.

La création de Factolab est l’occasion pour Michelin d’approfondir son travail sur les sciences cognitives.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *