Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Bpifrance : un prêt pour aider les PME françaises à passer au numérique

Bpifrance, filiale de la Caisse des Dépots et de l’Etat, lance le Prêt Numérique destiné à financer l’investissement des PME et ETI engagés dans des « projets structurants d’intégration de solutions numériques ». Bpifrance, filiale de la Caisse des Dépôts et de l’Etat, lance le Prêt Numérique destiné à financer l’investissement des PME et ETI engagés dans des « projets structurants d’intégration de solutions numériques ». Créée dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir (PIA), pilotée par le Commissariat Général à l’investissement (CGI) cette initiative met à la disposition des entreprises une enveloppe de 300 millions d’euros sous forme de prêts bonifiés. Ces derniers seront accompagnés de financements privés d’un montant au moins égal.  

A l’heure actuelle, selon l’INSEE, 68% des entreprises françaises de plus de 10 salarié(e)s ont une connexion internet, 33% un ERP, 28% un CRM et 13% une application de gestion de la chaîne logistique.  Des chiffres qui mettent en lumière le peu d’importance que certaines structures accordent aux TIC dans leurs activités.  De la même façon, 69% des dirigeants de TPE et 57% pour les PME, déclarent ne pas connaitre le Cloud Computing.

Ainsi, le Prêt Numérique a vocation, selon Bpifrance, à permettre l’intégration d’outils numériques dans  les process de l’entreprise pour  renforcer leur compétitivité et dynamiser leur croissance. C’est dans cette optique que la société Tournus Equipement a signé le tout premier Prêt Numérique avec Bpifrance.  Grace à ce capital, le fabricant français de matériel de cuisines professionnelles en inox pourra investir dans une nouvelle machine à commande numérique  permettant une production de plus en plus automatisée de ses produits. « On entend beaucoup parler d’économie numérique en ce moment. Pour ma part j’y vois une utilisation concrète dans notre entreprise traditionnelle qui nous permettra de développer notre compétitivité, notamment à l’export » estime Bernard Gendre, responsable du marketing chez Tournus Equipement.

Dans la pratique, le prêt sera d’un montant compris entre 200 000 et 3 millions d’euros, remboursable sur 7 ans et sans garantie sur les actifs de l’entreprise ou sur le patrimoine du dirigeant. 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *