Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Travauxlib lève 1,8 million d’euros pour s’imposer sur le marché des travaux de rénovation

Travauxlib, tiers de confiance digital des gros travaux de rénovation, réalise un tour de table de 1,8 million d’euros auprès de Breega Capital et Xavier Niel.

La start-up parisienne, positionnée en intermédiaire sur le marché des gros travaux de rénovation (travaux de 3 000 à 300 000 euros) avec sa plateforme, a levé 1,8 million d’euros avec Bpifrance. Pour y parvenir, elle recense des entrepreneurs répondant à leur label (2 ans d’ancienneté, 5 références d’anciens chantiers, etc.), ce qui écarte environ 85% des professionnels. La jeune pousse accompagne, ensuite, le client à chaque étape, du devis jusqu’à la fin des travaux et l’administratif. Elle s’assure que les tarifs soient au prix du marché et que les délais soient respectés avec un système de pénalités de retard.

Matthieu Burin, co-fondateur et CEO de Travauxlib ©Travauxlib

« Cette levée de fonds est une étape importante pour Travauxlib qui va bénéficier de l’expérience et du soutien d’investisseurs reconnus pour aborder une nouvelle phase de développement et s’installer durablement dans le paysage de la rénovation. Nous sommes plus enthousiastes et motivés que jamais avec la ferme intention de réconcilier les particuliers avec leurs travaux en leur proposant une expérience enfin totalement réjouissante », se réjouit Matthieu Burin, cofondateur de Travauxlib.

Grâce à cette première levée de fonds, Travauxlib va pouvoir accélérer son développement technologique et géographique. La plateforme, présente depuis un an et demi en Ile-de-France, sera donc prochainement disponible dans les grandes villes françaises, prochaine étape Lyon. Ce financement permettra à la start-up d’utiliser l’intelligence artificielle conversationnelle pour améliorer le suivi de chantier dématérialisé, de perfectionner les algorithmes et d’optimiser leur big data. Pour soutenir ce déploiement, la start-up entend renforcer ses équipes qui passeront de 11 à 20 personnes avec le recrutement d’experts travaux.

 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *