Cet article fait partie du dossier

Internet des objets : quand les services se réinventent
Découvrez le dossier

Les articles du dossier

Altran et le projet 2IDO vise l’IoT industriel

L’internet des objets dans l’industrie se développe de plus en plus. Pour autant, en termes de sécurité, cela reste encore une technologie à mieux maîtriser pour un réel déploiement. C’est ce sur quoi se penche le projet 2IDO, piloté par Altran.

| Cet article fait partie du dossier « Internet des objets : quand les services se réinventent »

Altran pilotera le consortium pour l'industrie 4.0. ©DR

Altran pilotera le consortium pour l’industrie 4.0. ©DR

A l’heure de la multiplication des dispositifs connectés et pour répondre à des objectifs d’amélioration de performance et des besoins de systèmes cyber-sécurisés, la gestion intelligente des données devient primordiale et différenciante. C’est pourquoi onze leaders* de l’industrie et des hautes technologies se sont associés pour lancer le projet 2IDO (Internet Industriel des Objets et des Opérateurs). Objectif : développer une solution de la collecte à l’exploitation des données sur-mesure pour l’industrie,

Piloté par Altran, ce consortium compte développer un système global de communication efficiente sans fil basé sur la technologie LoRaTM, du capteur miniaturisé à l’applicatif, avec une haute pénétration en environnements contraints, tout en sécurisant les données issues des machines, des objets ou des hommes pour un pilotage global et optimisé.

Quatre solutions seront développées sur cette plate-forme de communication unique, couvrant des besoins différents, que sont la géolocalisation (localiser et suivre les moyens, les outils et les flux en intérieur ou en extérieur) ; l’optimisation de la performance (améliorer la productivité des machines) ; l’ergonomie et la mesure de la pénibilité du travail (diminuer les risques d’accident) et la maintenance prédictive (réduire les pannes).

Le projet est soutenu par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) dans le cadre de l’appel à projets « Grands défis du Numérique », organisé conjointement par le Secrétariat général pour l’investissement, la Direction générale des entreprises (DGE) et Bpifrance.

* Altran, via son Centre d’expertise en internet des objets (leader du consortium) ; les partenaires technologiques (CEA List, Idosens, Internet of Trust, LAAS-CNRS, Prove & Run) et les industriels (Orano, Framatome, ArianeGroup, Arkema, Total).


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *