Auchan Drive se donne un nouveau coup de pinceau

L’enseigne de distribution sur quai Auchan Drive rénove son site internet cette année pour optimiser ses visites et placer davantage le client au centre de sa stratégie.

La croissance d'Auchan Drive passe davantage par l'amélioration de l'expérience client que par l'ouverture de nouveaux point de retrait. ©Flickr - harry_nl

La croissance d’Auchan Drive passe davantage par l’amélioration de l’expérience client que par l’ouverture de nouveaux point de retrait. ©Flickr – harry_nl

C’est un site web au design plus moderne et avec une charte graphique orientée vers le mobile first que les clients d’Auchan Drive découvriront au premier semestre 2018. L’enseigne de distribution sur quai affiche, par cette refonte, sa volonté de placer le client au cœur de son activité. « Notre démarche d’optimisation de la conversion des clients du magasin vers le site est un enjeu de croissance : le nombre de visites ne dépend plus de l’ouverture de nouveaux drives mais de l’amélioration de l’expérience client », observe Émeline Dermineur, web analyste à Auchan Drive.

Pour assurer cette optimisation du site, le distributeur a fait appel à l’agence Altima fin 2014. Une série de test ont été effectués, tels que la modification de la police d’écriture, l’insertion du zoom sur certains produits ou l’ajout de vert dans la charte graphique. « Nous avons créé des listes mais les utilisateurs n’y ont pas vu d’intérêt. Nous avons constaté qu’Auchan est l’un de nos rares clients pour lequel les internautes se moquent de l’interface, constate Matthieu Fauveaux, directeur Conseil Analytics et Conversion chez Altima. Car faire ses courses n’est pas un achat de plaisir mais de besoin. » La moindre modification peut ainsi perturber l’internaute et lui faire oublier des produits.

Auchan Drive en chiffres

– 103 drives

– 300 000 utilisateurs actifs

– 3 millions de sessions par an

– 712 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016

En interne, les équipes d’Auchan Drive travaillent sur l’amélioration de la page web de manière bénévole. « Nous n’avons pas d’équipe dédiée à cela, reconnaît Émeline Dermineur. Pour nous organiser, nous avons établi une roadmap répertoriant toutes les idées et leurs conséquences. Effectuer des tests nous donne le droit à l’erreur et cela donne du sens à ce qu’on demande aux métiers. » La priorisation des essais est déterminée en fonction de leur rapidité d’exécution et de l’impact prévu sur le chiffre d’affaires ou les visites. Au final, c’est le rappel des achats fréquents qui séduit les clients.

Les membres d’Auchan Drive travaillent actuellement sur l’affichage de la carte de fidélité, pour présenter la cagnotte du client en temps réel. L’accent sera davantage mis en 2018 sur le mobile, un device qui gagne de plus en plus de parts de marché. « Pour suivre au mieux les attentes des clients, l’enseigne progresse également vers la remise des courses par casier », souligne Émeline Dermineur. Auchan s’est associé en décembre au Chinois Alibaba, une manière de faire évoluer sa pratique du web.

À lire également :

Alexandre Mulliez ou la culture du partage

Auchan s’allie à Alibaba en Chine


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *