Too Good To Go industrialise la lutte contre le gaspillage alimentaire avec Unibail-Rodamco

A l’occasion du Village Awards organisé par le Village by CA le 20 juin dernier, l’application anti-gaspillage alimentaire Too Good To Go a reçu le prix de la coopération la plus efficace entre grands groupes et start-up. Fondée en 2016, la start-up a convaincu le grand groupe spécialiste de l’immobilier commercial Unibail-Rodamco-Westfield de l’efficacité de sa solution. Unibail prévoit dans un futur proche de la déployer dans l’ensemble de ses centres, y compris à l’international.

Johanna Safta, Key Account Manager chez Too Good To Go et Jean Collet, Directeur d’URW Link au Village Awards

Aujourd’hui un tiers de la production alimentaire en France finit à la poubelle. C’est à partir de ce constat que Too Good To Go a développé une application permettant de revendre les invendus de commerces alimentaires à petit prix – jusqu’à 75% de réduction par rapport au prix initial. Tout commence en juin 2016, lorsque l’ingénieure centralienne Lucie Basch soumet son idée à un financement participatif sur Kiss Kiss Bank Bank. La campagne est un succès et Too Good Too Go récolte 12 000 euros pour se concrétiser. 

Lucie Basch décide alors de faire incuber son projet à MakeSense et Paris&Co. “Ces programmes d’incubation nous ont permis de rencontrer du monde de l’entrepreunariat et d’adopter des clés de croissance pour penser plus large” précise Camille Colbus, directrice des opérations chez Too Good To Go. Très vite, la plateforme anti-gaspillage fait parler d’elle à mesure que plusieurs commerçants adhèrent à la cause. 

Un passage de l’idéation au déploiement très rapide

En 2018, Too Good To Go boucle une levée décisive auprès de business angels et c’est à ce moment que le grand groupe Unibail-Rodamco-Westfield (URW) se rapproche de la start-up. “Nos enseignes commençaient déjà à nous parler de Too Good To Go en interne” affirme Jean Collet, directeur d’URW Link (plateforme d’open innovation du groupe). Il décide alors de tester la solution en grandeur nature dans le grand centre commercial EuraLille. 

En seulement 4 mois, le POC s’avère fructueux : “Nous avons lancé le POC en mai 2018 et en juin, la solution était déjà opérationnelle, se félicite Jean Collet. Quatre mois plus tard, nous avons réussi à sauver plus de 2000 repas. Nous avons donc validé les résultats auprès de notre organisation et enclenché le déploiement sur toute la France”. Un essai grandement réussi pour Too Good To Go qui un an plus tard sera déployé dans plus de 18 centres et aura permis de sauver déjà 46 000 repas pour l’année 2019. 

La solution a donc fait ses preuves et URW projette de l’étendre rapidement à ses 92 centres commerciaux présents dans toute l’Europe et aux Etats-Unis. “Dès le début, nous avons construit ce projet à EuraLille en lien étroit avec les directeurs de centres et des experts en lean management pour préparer le déploiement à d’autres enseignes” ajoute Jean Collet. C’est aussi un travail d’acculturation qui passe par des réunions d’explication du projet à nos commerçants ambassadeurs.“

Village Awards : Prix de la coopération la plus efficace

Le Village by CA , l’accélérateur du Crédit Agricole qui met en relation des start-up et des grands groupes pour innover, a tenu dans ses locaux le 20 juin dernier sa cérémonie annuelle “Village Awards” pour récompenser les meilleures coopérations. Trois coopérations innovantes ont été primées à partir de trois catégories : la coopération la plus inattendue pour le Movinglab et le Ministère des Armées, la mention spéciale du jury pour AFULudine et Aperam lauréats et enfin la coopération la plus efficace pour Too Good To Go et URW.

“Ce prix nous rend fier, se réjouit Camille Colbus. Notre expérience permet de montrer que les relations entre grands groupes et start-up sont possibles, que l’on peut, en très peu de temps, faire marcher une collaboration et déployer une solution opérationnelle”. Pour Camille Colbus et Jean Collet, la clé du succès d’une telle coopération repose sur une bonne communication, notamment concernant la faisabilité concrète de la solution. 

Si le dernier baromètre du Village by CA d’avril dernier fait état d’un gain de maturité dans les échanges entre start-up et grands groupes, l’écart de perception entre les deux camps concernant l’équilibre de leurs relations a toutefois continué de se creuser. “Ce qui aurait pu nous bloquer, c’est la compréhension de la structure d’un grand groupe comme URW, affirme Camille Colbus. Mais nous avons réussi très vite à identifier les bons interlocuteurs.” En matière d’open-innovation, Too Good To Go et URW prouvent donc que tout est possible dès lors que les “bonnes personnes sont impliquées” et qu’une bonne communication est établie dès le début de la coopération.

Les lauréats du Village Awards 2019 :

🏆 Catégorie “coopération la plus efficace” : Too Good to Go et Unibail-Rodamco-Westfield 

Too Good To Go et Unibail-Rodamco Westfield lauréat de la coopération la plus efficace – Retrouvez leur témoignage vidéo ici / Crédit Photo : Le Village By CA

Too Good To Go, qui met en relation une communauté d’utilisateurs engagés avec les commerçants de quartier afin de sauver les invendus en fin de journée, a rencontré Unibail-Rodamco-Westfield en mai 2018 lorsque le leader mondial du shopping de destination cherchait des solutions contre le gaspillage.

Un test a très vite vu le jour à Euralille et en 4 mois, près de 2 000 repas ont pu être sauvés, soit l’équivalent de 4,3 tonnes de CO2 économisées. Avec le déploiement de Too Good To Go dans ses 92 centres de shopping, Unibail-Rodamco-Westfield ambitionne de sauver 100 000 repas en France en 2019.  

 

🏆 Catégorie « coopération la plus inattendue » : Movinglab et le Ministère des Armées 

Movinglab et le Ministère des armées lauréat de la coopération la plus inattendue – Retrouvez leur témoignage vidéo ici / Crédit Photo : Le Village by CA

La rencontre entre Movinglab et l’organisme de soutien à la vie du personnel militaire du Ministère des Armées a très vite débouché sur un test : le déménagement de plusieurs centaines de familles de militaires en janvier 2018. Ce service permet au Ministère des Armées de faire déménager les familles, en les accompagnant tout en économisant du temps et de l’argent puisque les prix des déménagements sont calculés par un algorithme en temps réel et en fonction de l’offre et de la demande.

En 2018, le service de Movinglab a permis d’accompagner plus de 1500 familles dans leur déménagement. En 2019 l’objectif de cette collaboration est d’atteindre plus de 3500 familles. 

 

🏆 Catégorie « mention spéciale du jury » : AFULudine et Aperam 

Afuludine et Aperam lauréat de la mention spéciale du jury – Retrouvez leur témoignage vidéo ici / Crédit Photo Village by CA

C’est avec la volonté de s’affranchir des lubrifiants classiques qu’Aperam, grand groupe spécialisé dans la production d’aciers inoxydables s’est tourné vers la startup AFULudine, fabricant de lubrifiant propre et non graisseux. Cette collaboration a autant apporté à l’un qu’à l’autre : pour AFULudine, le grand groupe lui a apporté un savoir-faire, notamment en métallurgie ainsi qu’une nouvelle approche en matière de technologie.

En contrepartie, la startup a permis à Aperam d’aborder une façon de penser différente. Après plus de 7 ans de collaboration et un brevet déposé, le produit est commercialisé.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *