Cet article fait partie du dossier

Découvrez le dossier

Les articles du dossier

La « prise TIC », un écosystème bouillonnant

La « prise TIC » sur un compteur communicant, telle qu’il en existe une sur Linky, est « LA » porte d’entrée à tout fournisseur d’énergie ou tiers pour s’y connecter en temps réel. A ce stade, peu d’offres existent. Mais vu l’enjeu, et un parc de compteurs installé grandissant chaque jour, les initiatives ne devraient plus tarder à se faire jour.

| Cet article fait partie du dossier « Linky, le compteur de toutes les attentions »

prise tic

10 euros, c’est le coût d’un ERL (élément radio Linky) produit en masse (source : EDF)

Chaque compteur communicant, du type Linky, est équipé d’une « prise TIC » (ou passerelle Télé Information Client). Celle-ci permet à tout acteur, autre qu’Enedis, de se connecter à votre compteur pour récupérer vos informations de consommation et, à partir de leurs analyses, vous proposer différents services, au plus près de vos habitudes (par typologies de profils de consommateurs).

Doté d‘un émetteur radio Linky (ERL) par exemple, capable de s’exprimer via deux protocoles domotiques (Zigbee et KNX), tout module qui y sera branché par vos soins uniquement (et, donc, avec votre accord !) permettra de récupérer, en mode unidirectionnel, des données beaucoup plus précises sur votre consommation énergétique et de les analyser en temps réel. Ces acteurs pourront ainsi récupérer les informations de votre machine à laver, de votre réfrigérateur, de la charge de votre véhicule électrique, voire celle de vos panneaux photovoltaïques… et vous proposeront des offres en fonction des signaux tarifaires qui leur sont envoyés.

Cet article est réservé à nos abonnés, Connectez-vous !

Vous n’êtes pas encore abonné ?
Vous avez de la chance, la rédaction vous offre un cadeau !
Pour lire en intégralité et accéder à tous les contenus, renseignez votre mail.Je m’identifie