Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Intelligence artificielle : la razzia des Gafa

La France regorge de start-up dans les technologies d’intelligence artificielle (IA). Mais, à coup d’acquisitions, les Google, Amazon, Facebook et Apple (Gafa) mènent la danse au plan mondial, suivis par IBM et Microsoft, historiquement présents sur ce créneau.

La razzia des Gafa

Début 2017, Sheryl Sandberg, la directrice des opérations de Facebook, présentait le Startup Garage, un accélérateur de jeunes pousses qui s’installera au coeur de StationF © Station F

Depuis quelques années, l’intelligence artificielle (IA) revit, grâce aux progrès technologiques et à l’explosion des données. Et les initiatives, tous azimuts, s’enchaînent. Microsoft, et surtout IBM, qui avait marqué le terrain il y a vingt ans avec son supercalculateur Deep Blue, vainqueur du champion du monde d’échecs Garry Kasparov, s’étaient très tôt lancés dans cette voie en commercialisant des solutions à destination des entreprises. Ils sont, aujourd’hui, rejoints par les Gafa (Google, Amazon, Facebook et Apple). Depuis 2014, ces quatre géants du numérique rachètent à la chaîne des start-up en vue d’acquérir expertise et technologies dans ce domaine. Si leur objectif est d’occuper le terrain avant les autres, ce n’est pas pour autant la guerre déclarée. Pour preuve, l’alliance Partnership on artificial intelligence to benefit people and society, mise en place à l’automne dernier par Amazon, Facebook, Google, IBM et Microsoft pour instaurer de bonnes pratiques. Cette alliance, à laquelle s’est rallié Apple début 2017 (et qui pourrait encore grossir), associe, au final, les acteurs les plus actifs en matière d’acquisition de sociétés spécialisées dans l’IA…

Cet article est un contenu premium issu du magazine.
Pour continuer à le lire et accéder à l’intégralité d’alliancy gratuitement, nous vous demandons simplement de vous identifier - sans plus d’engagement!
Je m'identifie