Ada Tech School lève 3 millions d’euros pour accélérer son déploiement

Créée en 2019 par Chloé Hermary à l’âge de 25 ans, Ada Tech School – formation d’informatique alternative et inclusive – annonce un tour de financement de 3 millions d’euros auprès d’investisseurs reconnus et engagés. Ce nouveau tour de table permet à Ada Tech School d’ouvrir de nouveaux campus en France.

Ada Tech School lève 3 millions d'euros pour accélérer son déploiement

Ada Tech School lève 3 millions d’euros pour accélérer son déploiement

En 2022, plus de 200 000 emplois auront été créés dans le secteur de la Tech. Pourtant, selon l’Insee, seulement 17% des femmes travaillent aujourd’hui dans les métiers de la programmation et du développement (source). Une situation causée par les stéréotypes et représentations genrées des métiers techniques, un climat de sexisme mais aussi un manque d’information du système éducatif sur ce secteur lors de l’orientation des jeunes.

A travers sa démarche, Chloé Hermary s’attaque ainsi aux biais culturels de l’informatique et offre la possibilité à tous types de profils d’apprendre à coder dans un environnement accessible et bienveillant. Consciente du manque de femmes développeuses, Ada Tech School déconstruit les clichés et adopte une démarche de recrutement engagée pour la parité tout en restant mixte.

Depuis l’ouverture de sa première école à Paris en 2019, elle se démarque par sa méthode de pédagogie alternative, inspirée de la méthode Montessori, où la programmation s’apprend par le faire et par la collaboration. L’apprentissage passe par des projets de groupe et les notes sont remplacées par des badges. L’école offre – grâce à l’auto-évaluation et différents niveaux par projet – un parcours plus individualisé à l’apprenant. Cette approche plus humaine de l’éducation favorise la confiance en ses capacités.

Chaque promotion intègre l’école pour une durée de 2 ans, et après neuf mois de formation, les étudiants sont opérationnels pour réaliser leur apprentissage en entreprise pendant douze mois. L’école a un taux de placement en alternance de 90% sur la dernière année, dont 82% des élèves dans des entreprises partenaires de l’école.

Pour postuler, aucun prérequis n’est exigé. Il suffit d’avoir plus de 18 ans et la candidature se fait en deux temps : d’abord via un formulaire de candidature puis un entretien. La sélection se fait sur des critères de motivation et de maturité du projet professionnel. Qu’elle soit de genre, d’âge, d’origine sociale ou de bagage académique, la diversité est centrale dans le modèle pédagogique d’Ada Tech School.

Grâce à cette levée de fonds, Ada Tech School ambitionne de faire rayonner sa vision de l’apprentissage inclusif et accélérer son développement. Parmi les investisseurs de ce tour de table, on compte des Family Offices comme ceux des fondateurs de Babilou ou de PriceMinister, la BPI et de plusieurs business angels engagés comme Sébastien Breteau, Catherine Barba, Francis Nappez, Céline Lazorthes, Nathalie Balla, Veronique Morali…

Ada Tech School souhaite ainsi consolider sa vision de construire une école Montessori pour la Tech en développant à la fois ses outils pédagogiques, comme sa plateforme d’apprentissage à destination des apprenants, mais aussi une certification des formateurs permettant d’affirmer sa méthode d’enseignement différenciante. L’école projette également d’ouvrir un second campus en région en 2022 et d’y développer une équipe opérationnelle sur place dans les mois à venir.

Ce gage de confiance permettra enfin à Ada Tech School de doubler ses effectifs. L’école a déjà recruté quatre nouveaux profils et prévoit le recrutement de 10 nouveaux postes au sein des pôles performance, croissance, campus et produit.


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *