Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

AssurTech : Alan fait le pari du 100 % en ligne

Le 20 octobre dernier, une start-up et assureur indépendant, Alan, a obtenu l’agrément de la Banque de France – ACPR, l’organe de supervision français de la banque et de l’assurance, pour lancer sa plate-forme en ligne sur le marché. C’est la première fois en trente ans qu’un assureur indépendant obtient un tel agrément !

Jean-Charles Samuelian-

Jean-Charles Samuelian, CEO d’Alan.

Spécialisée dans les contrats de complémentaire santé d’entreprise (ANI), la jeune pousse, née en janvier 2016, entend surfer sur la nouvelle réglementation, qui rend la couverture des salariés obligatoire. Sa particularité : un prix unique (55 euros par mois et par utilisateur) et sa simplicité d’usage (tout se fait 100% en ligne et prend moins de 5 minutes). Sa cible : les PME et start-up, mais elle devrait s’élargir à d’autres cibles prochainement.

Tout aussi inattendu, Alan a également levé 12 millions d’euros en amorçage (dont 3 millions en février dernier), auprès de Partech Ventures, CNP Assurances (via Open CNP), de Power Financial of Canada, acteur majeur du secteur outre-Atlantique et d’entrepreneurs individuels. De quoi certainement rassurer et expliquer l’obtention si rapide d’une licence auprès du régulateur.

Hélène Falchier, responsable du private equity de CNP Assurances et directrice générale d’Open CNP, rejoint à cette occasion le conseil d’administration d’Alan. Elle siègera aux côtés de Guillaume Sarkozy, ancien délégué général de Malakoff Médéric, et du Canadien Paul Demarais fils, président de Power Financial of Canada.

Les deux jeunes co-fondateurs d’Alan, Jean-Charles Samuelian (CEO) et Charles Gorintin (CTO) ne sont pas inconnus… Le premier a déjà co-créé Expliseat en 2011, tout juste sorti diplômé de l’Ecole des Ponts ParisTech. Cette société française a conçu le « Titanium », le siège d’avion révolutionnaire le plus léger au monde avec ses 4 kg, soit trois fois moins qu’un siège standard… Un domaine aéronautique dans lequel le jeune ingénieur a sûrement appris à se confronter au monde de la certification.

Ainsi, cette arrivée en fanfare d’une telle AssurTech est déjà regardée de très près par les acteurs du secteur, à qui il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour réinventer l’expérience utilisateur.

Cette brève est extraite du magazine Alliancy n°16 à commander sur le site.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *