Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

InnovatorsRace50 : trois start-up françaises en finale

Capgemini, le géant français de services du numérique conseil, dévoile la liste des dix finalistes de son concours InnovatorsRace50. Il s’agit d’une compétition internationale lancée en janvier pour que de jeunes start-up puissent présenter leurs projets et leur utilisation des nouvelles technologies au service des entreprises.

Sur 928 candidatures provenant de 37 pays différents, seulement 50 ont pu présenter leur projet et 10 se retrouvent en finale. A la clef, un financement sans prise de participation de 50 000 dollars que 5 lauréats se verront remettre. Foxintelligence, Ouistiti, et Lili Smart, 3 start-up françaises, sont parmi ces 10 sélectionnées. Elles auront deux mois pour préparer la présentation de leur projet sur le stand Capgemini, entre le 15 et 17 juin, lors du salon VivaTech, qui se tiendra à Paris.

Foxintelligence : l’analyse commerciale rusée

Fondée en mars 2016, Foxintelligence a développé une technologie pour collecter et mesurer tous les aspects de chaque achat en ligne, proposée par le biais de leurs applications B2C gratuites : Misterfox et Cleanfox.

Edouard Nattée, CEO et fondateur de Foxintelligence ©Foxintelligence

Le but est de créer de nouvelles idées commerciales à partir de données anonymes. La start-up compte aujourd’hui 8 salariés.

« Chaque plateforme de vente en ligne se pose un corpus de question : qu’achètent les consommateurs? Où achètent-ils? Que dépensent-ils? Quelles sont les tendances de votre marché? Quel est le chiffre d’affaires de votre concurrent le plus important? Quels sont les produits ou services les plus vendus dans votre industrie? L’objectif de nos technologies est de répondre à toutes ces questions », explique Edouard Nattée, CEO et fondateur de Foxinntelligence.

 

Ouistiti : le suivi de performance malin 

Ouistiti, jeune entreprise parisienne de 9 salariés, a développé une technologie de machine learning qui permet de collecter et d’interpréter les données issues du Big Data dans le but de suivre la performance d’un produit.

Pierre Cathelin, web designer et co-fondateur de Ouistiti ©Ouistiti

 Cette plateforme intuitive effectue le travail de benchmark pour alléger les directions marketing qui y passent beaucoup de temps.

« Notre algorithme nous permet ainsi de disposer d’une donnée fiable, fraîche, de qualité et en temps réel. Nos tableaux de bords, intuitifs et sur-mesure, facilitent une bonne compréhension de vos données », expose Pierre Cathelin, web designer et co-fondateur de Ouistiti.

 

 

 

Lili Smart : garder un œil digital sur ses proches malades

Lili Smart est une jeune pousse créée à Lyon par Aymeric Garnier et Vincent Théry, il y a tout juste un an. La start-up propose d’aider à l’organisation et à la compréhension des évolutions de comportement d’un proche cérébro-lésé, atteint de Parkinson ou d’Alzheimer tout en s’assurant  de sa sécurité 24/24h.

Aymeric Garnier, CEO et Cofondateur de Lili smart ©Lili Smart

La solution se compose d’une montre connectée portée par la personne en perte d’autonomie, d’une application dédiée aux aidants et de capteurs intelligents placés au domicile du malade.

« Lorsque ma grand-mère a été diagnostiquée malade d’Alzheimer en 2007, j’ai pu prendre conscience des difficultés rencontrées par les aidants au quotidien. Il y a quelques années, j’ai décidé de mettre à profit mes compétences d’ingénieur IT et mon expérience de plus de 15 ans dans l’entrepreneuriat pour créer Lili smart et offrir aux familles une solution pour les accompagner jour après jour », témoigne Aymeric Garnier, CEO et co-fondateur de Lili smart.

> A lire aussi sur Alliancy :

Jean-Marc Defaut (Capgemini) : « On demande au DSI de réaliser un saut quantique »

La deuxième édition de Viva Technology sera plus internationale


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires (2)

  1. par Thery

    Bonjour
    Il y a une faute de frappe sur le nom du co fondateur de Lili smart ;) Vincent Thery et Theny.