[Infographie] Empreinte carbone : quelles activités du numérique polluent le plus ?

L’écosystème du numérique représente 2 à 4% des émissions de CO2 mondiales, en forte croissance. Datacenter, fabrication, usages… cette infographie s’intéresse aux différences d’empreinte carbone des activités.

En 2020, un rapport du Sénat évaluait l’empreinte carbone du numérique en France à 15 millions de tonnes d’équivalent CO2 par an ; c’est-à-dire 2% des émissions nationales, ce qui place le pays dans la tranche basse de la fourchette des 2 à 4% d’émissions au niveau mondial généralement attribuée au numérique. Ces dernières sont annoncées en très forte croissance pour les années à venir, posant une problématique de plus en plus lourde alors que le numérique est vu dorénavant à la fois comme un problème et comme une solution pour les enjeux environnementaux.

Mais le terme « numérique » englobe une chaine de valeur à la fois longue et complexe. A partir des estimations plus détaillées de l’Öko-Institut (institut allemand de recherche sur l’environnement), le site Statista s’est essayé à représenter sous une forme simple la répartition de l’impact carbone des différentes activités du numérique. Il souligne que la base de référence étant l’Allemagne, la nature du mix énergétique d’autres pays peut altérer en partie ces grands axes de répartition. Toutefois, l’aperçu communiqué reste utile pour comprendre les différences de poids écologiques des usages numériques.

Infographie: L'empreinte carbone de nos activités numériques | Statista Vous trouverez plus d’infographie sur Statista


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.