[Tribune] L’accélération de la transformation numérique des entreprises grâce à la crise sanitaire

En mars 2020, la crise sanitaire est arrivée jusqu’en France, et son impact n’avait pas été anticipé, notamment pour les entreprises. Ces dernières ont subi la crise de manière différente, selon leur degré de transformation numérique. Dans cet article, Thomas Brey-Raoult, Consultant junior chez mc2i et Matthieu Jouvin, Directeur d’unité adjoint du pôle Banque, Finance et Assurance chez mc2i reviennent sur l’impact de cette crise sur les entreprises, les enjeux de la transformation digitale et enfin les perspectives d’avenir qui en résultent.

L’Impact de la crise sur les entreprises françaises 

Thomas-Brey-Raoult-et-Matthieu-Jouvin

Thomas Brey-Raoult, Consultant junior chez mc2i
Matthieu Jouvin, Directeur d’unité adjoint du pôle Banque, Finance et Assurance chez mc2i

La crise, qui continue de durer, affecte fortement les marchés du travail, les économies et les entreprises. Du fait des politiques gouvernementales, les entreprises ont été obligées de se réinventer pour survivre dans ce contexte particulier.

Le constat est impressionnant : d’après Tech Trends, seulement 20% des entreprises possédaient des bases solides pour faire face à la crise. Les entreprises du CAC-40 enregistrent une baisse de leur chiffre d’affaires de l’ordre de 25%. Le groupement du Syntec numérique a également été touché par une baisse de 4,6 % du chiffre d’affaires de ses adhérents en 2020. Une hausse de 1% est cependant prévue pour le secteur en 2021, ce qui montre sa résilience.

A lire aussi : Intelligence digitale : Evaluer son degré de maturité pour réussir sa transformation digitale

Durant toute l’année 2020, la digitalisation des entreprises est apparue au cœur de l’actualité et peut constituer une première clé pour analyser la réponse des entreprises à cette situation. Selon Pierre Laprée, on peut distinguer trois étapes dans la digitalisation des entreprises: “La numérisation c’est transformer les “atomes en octets”; la digitalisation, c’est numériser les processus à l’identique alors que la transformation digitale, c’est mettre à profit la numérisation et la digitalisation pour repenser le business, créer de nouveaux processus, de nouveaux modèles d’affaires”.

A lire aussi : Intelligence digitale : Civisme digital à l’ère de la pandémie

Dans le cadre de la digitalisation, les différents modes de communication (Youtube, Pinterest, LinkedIn) ont été des canaux intelligents pour se faire connaître et pour rassurer les clients des entreprises sur les compétences et les solutions répondant à leurs problématiques. Selon Solocal, 61 % des entreprises restées ouvertes durant le confinement ont eu recours à de nouvelles méthodes de travail. Parmi elles, la vidéoconférence, la réservation ou commande par téléphone, la mise en place d’une présence sur les réseaux sociaux, la réservation puis le retrait en point de vente et enfin la livraison à domicile.

Par ailleurs, le télétravail a été utilisé par les entreprises pour continuer à exercer leur activité durant cette période de crise. Selon les employeurs, les entreprises ont réagi de manière adéquate pour protéger et soutenir leurs salariés : 89% estiment avoir facilité le télétravail.

La crise sanitaire a donc eu un impact sur l’évolution des mentalités et des méthodes de travail. Les entreprises les moins avancées au niveau de leur transformation digitale ont été plus durement touchées que les autres. La transformation digitale représente donc un enjeu important pour les entreprises dans ce contexte particulier.

Les enjeux de la transformation digitale pour les entreprises

La transformation digitale s’avère avoir été un atout pour faire face à la crise. Tous les secteurs ont été touchés et la croissance digitale des entreprises occupe une place critique dans leur développement.

Avec la crise sanitaire, les méthodes traditionnelles de consommation ont été bousculées. De plus en plus de clients consomment désormais les produits et les services à distance. Cela pousse les entreprises à faire évoluer leur offre (vente en ligne, formation à distance, etc.). La transformation digitale apparaît comme une étape nécessaire pour se démarquer face à une concurrence très forte et apporter plus de valeur à ses clients tout en simplifiant les processus internes.

A lire aussi : Transformation Digitale : la fin des programmes digitaux, le début du “Dynamic Transformation Management”

De plus, le développement de technologies comme le Cloud et les autres outils de travail à distance facilitent la continuité des activités en temps de crise sanitaire, et sont de ce fait très utiles aux entreprises. L’utilisation de ces technologies nécessite le développement des compétences des collaborateurs et la mise en place d’une politique en faveur de la transformation digitale, accompagnée par de la conduite du changement. 

Avec le travail à distance, la sécurité des données est également devenue un sujet sensible et majeur, qui concerne toutes les entreprises. L’utilisation de serveurs distants et les connexions depuis la maison demandent des précautions. Malheureusement, certaines entreprises se sont vues forcées de mettre à niveau leur cybersécurité pour cause d’attaques de leurs systèmes. De manière générale, il est dans l’intérêt de toute entreprise de se pencher sur la question pour garantir la sécurité de ses données et celle de ses clients. La cybersécurité est un enjeu essentiel dans la transformation numérique des entreprises.

Les perspectives pour l’avenir

Une accélération de cette transformation digitale est à prévoir à l’avenir. Les entreprises vont miser sur la transformation digitale pour gagner des parts de marché, améliorer leurs processus et développer leurs atouts face à la concurrence.

Ainsi, 80% des PME considèrent que la relance économique passera par une accélération de leur digitalisation. Selon Forbes, pour que les entreprises connaissent une transformation digitale réussie, les 3 bonnes pratiques à mettre en place sont: une politique « volontariste » de l’entreprise, une équipe dédiée avec des relais forts avec les autres départements de l’entreprise et une bonne connaissance client.

Ce contexte de crise sanitaire montre que les grandes et petites entreprises doivent mettre en place une certaine forme d’agilité. Le but étant d’inscrire dans le temps une véritable stratégie de digitalisation des outils, sans pour autant que cela soit un parcours du combattant. Il est nécessaire de créer une stratégie autour des outils digitaux de l’entreprise, de ce fait une anticipation est donc possible et cela permet d’éviter une refonte en profondeur de l’organisation actuelle. Le numérique apparaît comme une étape dans un processus de transformation.

Pour les grandes entreprises, le constat est similaire, elles misent sur le digital. Ainsi, 23 sociétés du CAC-40 ont valorisé leur stratégie liée à la transformation digitale et/ou à la prise en compte du volet environnemental afin d’ancrer leurs actions dans le monde d’après Covid-19.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vulputate, mattis dictum et, sit risus nec ultricies